Sites et monuments

En 1997, la préfecture d'Okinawa reconnu le karaté et le kobujutsu comme biens culturels immatériels de la préfecture et reconnu ensuite 9 maîtres détenteurs de ces biens. A côté de la culture immatérielle qui est transmise de maîtres à disciples, il y a aussi beaucoup de trésors culturels tangibles à Okinawa qui sont liés au karaté et au kobujutsu.
Nous avons réalisé une liste de ces monuments qui marquent l'île avec des preuves tangibles de la tradition martiale locale. Veuillez consulter la version anglaise de cette page. Merci de votre comprehension.